Agence de traduction depuis 1962

Tradutec Twitter Tradutec FacebookTradutec Google+

Combien y a-t-il de sites e-commerce en France ?

Combien y a-t-il de sites internet e-commerce en france

L’e-commerce est sans conteste une source de développement des ventes. C’est pour votre activité commerciale l’opportunité de toucher une plus large cible, en France comme à l’international. Un site e-commerce c’est toute une architecture de pages obéissant à une stratégie marketing bien ficelée pour augmenter le taux de conversion.

 

180 000 sites e-commerce actifs en France en 2019

L’évolution et la dynamique en quelques chiffres clés

D’après le rapport 2019 de la FEVAD (Fédération du E-commerce et Vente à Distance) les sites e-commerce ne cessent de fleurir chaque année, et le chiffre d’affaires croît tout autant.

En 2019 c’est plus de 38,8 millions de consommateurs français, tous âges confondus, qui ont effectué leurs achats en ligne.

Selon les projections, l’e-commerce global pourrait atteindre en 2020 les 881 milliards d’euros de chiffre d’affaires contre 731 milliards en 2019. L’Europe représente 30 % du e-commerce global et la France se hisse en 2ᵉ position avec un chiffre d’affaires généré en 2019 s’élevant à 103,4 milliards d’euros

 

Le saviez-vous ? En France c’est toutes les 30 minutes qu’un site marchand se crée

 

Les domaines phare des sites marchands actifs

Sans grand étonnement, les secteurs les plus porteurs en ligne sont

  1. L’habillement (58 %)
  2. Les produits culturels (50 %)
  3. Le tourisme (40 %)

Pour aller plus loin : Lire l’article Site web touristique : les points clés d’une bonne traduction

On retrouve parmi les sites leaders et applications les plus visités :

  1. Amazon avec 29 701 000 visiteurs uniques
  2. Cdiscount avec 20 157 000 visiteurs uniques
  3. FNAC avec 14 470 000 visiteurs uniques
  4. Veepee avec 13 380 000 visiteurs uniques
  5. Booking.com avec 12 210 000 visiteurs uniques

Source : étude deuxième trimestre 2019, Fevad / Médiamétrie.

 

8 bonnes pratiques pour la création d’un site e-commerce

Aujourd’hui vous avez l’embarras du choix concernant les plateformes pour vous aider à monter votre site web marchand. Ces outils sont plus ou moins intuitifs et le budget est flexible en fonction des options que vous choisissez d’intégrer pour optimiser sa fluidité et sa lisibilité.

 

Soignez l’expérience client

Il va de soi qu’avant de vous lancer dans la grande aventure du commerce en ligne vous devez au préalable avoir réalisé une étude de marché pour vous assurer de la viabilité du projet.

Ensuite, il vous faut réfléchir à l’architecture de votre site en prenant soin de vous placer comme un consommateur type afin de bien répondre à ses besoins et l’inciter ainsi naturellement à l’achat.

L’expérience utilisateur est primordiale pour faire bonne impression auprès de vos clients et favoriser le taux de conversion.

Voici quelques bonnes pratiques à garder en tête lors de la création de votre boutique en ligne :

  1. Soignez l’esthétique: l’arborescence de votre site, la fluidité des informations, les visuels attractifs sont autant de facteurs qualitatifs pour retenir l’attention des internautes.
  2. Placez vos informations importantes en première partie de site: Même si la démocratisation des mobiles facilite le scroll, ce sont les premiers éléments que retiendront les e-consommateurs sur sites mobiles et applications.
  3. Assurez-vous d’un design responsive : C’est-à-dire adapté à chaque format. N’oubliez pas que les achats en ligne se font sur différents supports (Mobiles, tablettes, ordinateurs).
  4. N’hésitez pas à placer des boutons de « call-to-action » pour inciter vos utilisateurs à passer à l’acte d’achat.
  5. Affichez les moyens pour vous contacter : Un numéro d’assistance est recommandé pour rassurer les internautes encore frileux.
  6. Pensez également aux renvois sur vos réseaux sociaux afin que vos clients puissent suivre vos actualités et se fidéliser à la marque.
  7. Affichez clairement les prix : Internet permet à vos clients de comparer très rapidement les écarts de prix avec vos concurrents. Sans prix apparents, ils passeront en un clic à autre chose.
  8. Faites traduire vos pages : Vos acheteurs ne sont peut-être pas français, la barrière de la langue peut alors représenter un frein à l’achat.

Pour aller plus loin : consultez notre article Comment la traduction impacte le web design ?

 

Une fois votre site mis en ligne, la partie stratégie marketing peut entrer en jeu. Vous pouvez lancer de la publicité, suivre les statistiques (Google Analytics pour analyser l’audience de votre site), optimiser votre référencement (Google Adwords pour acheter des mots-clés), cibler les mots-clés porteurs (Google trends).

 

L’e-commerce multilingue : La solution pour se développer à l’international

Pourquoi se cantonner à l’hexagone quand on peut, grâce à un site marchand, toucher la population mondiale ?

En effet, le commerce en ligne est sans frontières, vous avez la possibilité de vendre à n’importe quel individu, si vous mettez toutefois en place la logistique adéquate pour livrer et sous réserve de vous faire comprendre.

Le français est une langue magnifique mais pour vous assurer d’être accessible à tous, pensez à traduire vos pages en anglais et autres langues par rapport à votre cible de marché.

 

Le saviez-vous ?

55 % des consommateurs n’achètent en ligne que dans leur langue maternelle.
En particulier, 61 % des Français et des Allemands.

Quant aux consommateurs qui parlent le mieux anglais comme 2ᵉ langue, ils préfèrent toutefois acheter dans leur langue maternelle à 60 % d’entre eux !

Pour aller plus loin : consultez notre article Comment la traduction impacte le web design ?

Etude CSA Research 2020

 

S’entourer d’experts en traduction

Pour cela faîtes appel à un professionnel de la rédaction et de la traduction, car certains termes nécessitent une formulation spécifique. Votre message doit passer aussi bien sur le fond que sur la forme. Une traduction littérale pourrait faire contresens à votre concept initial.

 

Prévoir dès le départ la version traduite

Si vous vous prédestinez à vendre votre produit/service à l’échelle internationale, prévoyez d’ores et déjà la version traduite. Ceci vous évitera de perdre du temps et de l’argent par la suite.

À noter qu’encore peu de sites e-commerce français sont multilingues (14 %). Lesquels sont bien souvent traduits en anglais (58 %) en espagnol (10 %) et en Allemand (7 %). À méditer pour faire la différence face à vos concurrents…

 

Pour aller plus loin : Lire l’article Pourquoi et comment traduire son site e-commerce ?

 

Le commerce en ligne est en constant développement et offre un levier de chiffre d’affaires toujours plus conséquent (milliards). Faites vos choix de conception web selon le comportement d’achat de votre acheteur type et appuyez-vous sur des règles marketing qui ont déjà largement fait leurs preuves. Visualisez en amont le potentiel international que peut engranger votre site e-commerce et n’hésitez pas à faire traduire vos pages par des professionnels en la matière. Il serait dommage de se limiter aux utilisateurs francophones sur un terrain commercial mondialement réceptif.

Catégorie : Actualité