Agence de traduction depuis 1962

Tradutec Twitter Tradutec FacebookTradutec Google+

Site web touristique : les points clés d’une bonne traduction

 traduction site web touristique

Pour toucher les passionnés de voyages ou touristes occasionnels, il est important de pouvoir leur proposer du contenu de qualité et, autant que possible, dans leur langue. Comment traduire un site web touristique pour le rendre attrayant ? Viser son public cible, faire appel à des services de traduction touristique professionnels qui prendront en compte les spécificités culturelles, linguistiques et techniques… Tout un programme !

 

L’importance de traduire un site web touristique

Promouvoir une destination, c’est bien. Mais en plusieurs langues adaptées, c’est mieux !

Imaginez : vous souhaitez faire un voyage en Chine mais vous ne parlez pas le chinois. Vous trouvez le site internet d’une agence de voyage ou d’un office de tourisme mais il ne propose qu’une traduction dans un français approximatif, ou uniquement en anglais. Difficile de se projeter réellement dans l’expérience de voyage ! Et vous risqueriez donc de passer sur d’autres sites web, mieux traduits cette fois-ci. Cet exemple est valable dans l’autre sens : un touriste qui souhaite recueillir des informations sur le domaine que vous traitez aura plus confiance dans un site internet avec une belle traduction en anglais, français ou espagnol par exemple. Une bonne traduction touristique aura un impact positif sur l’image que vous renvoyez tout comme une mauvaise traduction de votre site web (ou pas de traduction du tout), devient une perte de clients potentiels.

Inutile bien sûr de traduire en coréen si votre cible se concentre principalement en Europe ou dans les pays latins. Avant de vous lancer tête baissée dans la traduction, posez-vous la question : à qui dois-je m’adresser en priorité ? D’où vient la majorité de mes visiteurs ? Cela vous permettra de définir une ou plusieurs cibles précises. Une fois cette étape clé passée, penchez-vous sur la traduction à proprement parler.

Attention au piège : que vous vous adressiez à des Français ou des Québécois, des Anglais ou des Américains, des Portugais ou des Brésiliens… la traduction doit être adaptée. L’anglais, l’espagnol ou le français unique n’existent pas !

Découvrez les écueils à éviter .

 

Trois approches indispensables de la traduction touristique :

On l’a vu, vouloir traduire son site internet de tourisme, c’est bien, mais encore faut-il le faire correctement. L’idéal est de faire appel à une agence de traduction touristique qui saura prendre en compte tous les paramètres nécessaires à une traduction efficace, adaptée au secteur touristique.

 

1.Se pencher sur les différences culturelles

La traduction, surtout dans le domaine du tourisme, c’est plus que simplement passer les mots d’une langue à une autre : la culture est à prendre en compte. Certains textes nécessitent un véritable travail de réécriture pour s’adapter à la culture cible.

Les références culturelles n’auront parfois simplement pas de sens dans une autre langue. Parler d’une célébrité, d’habitudes, de références littéraires ou cinématographiques, etc., toutes ces informations doivent être adaptées au lecteur.

Alors oubliez les traductions approximatives ou Google translate, préférez des traducteurs professionnels.

À noter : certaines cultures apprécient les informations factuelles et chiffrées tandis que d’autres préfèrent un texte plus poétique. Il faut être particulièrement attentif sur le sujet, et s’adapter ! Votre agence vous conseille.

 

2. Penser aux différences linguistiques

Tout comme pour les traductions médicales ou financières , le traducteur doit pouvoir détecter les éléments textuels propres à une idiosyncrasie et les rendre facilement compréhensibles à d’autres publics. Inutile de chercher à traduire littéralement « chercher midi à quatorze heure », ou « il pleut des cordes » ! Les expressions idiomatiques , les proverbes et autres dictons n’ont pas de traduction directe. Là encore, un traducteur professionnel saura s’adapter, réécrire s’il le faut pour que le texte semble avoir été écrit pour le public cible.

Quelques mots de la langue d’origine peuvent inviter au voyage dans un texte traduit. C’est le cas notamment des spécialités culinaires, mais aussi du sport, ou des particularités d’un pays. On peut tout à fait laisser « fish & chip », « Commedia del Arte » ou encore de « bed and breakfast » dans un texte traduit en français, tout comme « Bon appétit ! » et « baguette » seront compris dans différentes langues. Ce sera au traducteur de juger de la pertinence de ces termes.

À noter : Pensez à vérifier que le maillage interne et externe renvoie vers des pages traduites !

 

3. Traduire les éléments techniques et fonctionnels

Qui dit texte sur un site web, dit SEO ! Le référencement naturel (dit SEO, Search Engine Optimization) permet de remonter dans les résultats de moteurs de recherche. La présence de mots-clés, de maillage interne et externe, etc. est indispensable, quelle que soit la langue et le pays cible. Le traducteur doit donc penser au référencement - mots clés, balises, maillage interne et externe… - même dans la langue cible.

Bon à savoir : Pensez également à traduire TOUS les éléments de texte : menu de navigation, formulaires, message et auto-répondeurs (e-mails de confirmation ou de réservation), conditions générales de vente, tableaux, devises, liens cliquables, boutons d’action, etc. Rien ne doit être omis pour assurer la crédibilité de votre site de tourisme et faciliter l’expérience utilisateur !

 

Quel traducteur choisir ?

Pour vos traductions, vous avez besoin d’une personne native de la langue cible, qui comprenne parfaitement les deux langues, mais aussi les deux cultures. Un traducteur à-même de réécrire certaines phrases pour éviter la traduction littérale et rendre le texte plus fluide, plus adapté aux lecteurs. Dans l’idéal, le visiteur ne doit pas s’apercevoir que le texte n’a pas été originellement écrit dans sa langue ! Et bien sûr, le texte doit être toujours aussi vendeur et répondre aux besoins SEO pour un bon référencement.

Une bonne traduction touristique offre une meilleure image de la destination pour les futurs voyageurs et ainsi faciliter les transactions. Elle se doit d’être adaptée au public cible en prenant en compte non seulement les particularités techniques mais aussi culturelles et linguistiques propres à celui-ci. Un traducteur spécialisé, natif de la langue de destination, pourra prendre en compte toutes ces précisions pour avoir une traduction adaptée et efficace.

Catégorie : Actualité