Agence de traduction depuis 1962

Tradutec Twitter Tradutec FacebookTradutec Google+

Traduction - Localisation : quelles sont les tendances 2018 ?

Les tendances de la traduction en 2018

Fort de la nécessité pour les entreprises de s’ouvrir à de nouveaux pays, le marché de la traduction en Europe poursuit sa croissance. Pour vous permettre de tirer le meilleur parti de vos projets de traduction localisation, découvrez les grandes tendances 2018 !

1- Développement des langues orientales

A la deuxième place du top 10 des langues les plus parlées sur Internet se place le chinois (juste après l’anglais). En 7e position vient l’arabe, en 9e position le russe (juste après le français), puis le coréen.

Soutenues par leur développement économique et l’accroissement de leurs populations, les estimations tendent à démontrer que le chinois sera prochainement LA langue sur Internet et que l’arabe prendra une importance croissante.

Fortes de ces constats, de nombreuses entreprises entendent bien occuper l’espace dès à présent afin d’attirer la confiance de ces nouveaux consommateurs étrangers, elles procèdent de plus en plus à la traduction pour les pays arabes, mais aussi font traduire leurs contenus en chinois, en russe, en coréen ou encore en japonais.

2- Les spécialités se professionnalisent

Fini les traductions approximatives ! Les domaines de spécialité comprennent la nécessité de faire appel à des professionnels, experts de leur activité, pour proposer des traductions fidèles à leurs contenus d’origine. Ainsi, la traduction juridique, la traduction assermentée, la traduction scientifique avec ses nombreuses branches (traduction médicale, traduction pharmaceutique), la traduction technique… sont de plus en plus demandées par les entreprises.

Les agences développent ainsi des domaines d’expertise parfois très poussés pour mieux répondre aux enjeux de leurs clients (exemple avec la traduction médicale qui fait appel à des traducteurs spécialisés pour assurer la maîtrise des terminologies et des contextes : bioéthique, recherche, pharmacologie, chirurgie, appareils de soins…).

3- La traduction automatique (TA) nouvelle génération

Les logiciels et plateformes de traduction automatique se développent de plus en plus (exemple avec Google Translate) et donnent ainsi accès au grand public à ces outils qui lèvent les barrières linguistiques.

Mais au-delà de l’usage que peuvent en faire les particuliers (comprendre globalement un contenu, exprimer une idée…), il s’agit là d’outils souvent pertinents pour les agences de traduction. En effet, en s'appuyant sur des outils de traduction automatique couplés à des mémoires de traduction, c’est pour les clients l’opportunité de bénéficier de traductions en agence souvent plus rapides, plus homogènes dans le temps et à travers la diversité des contenus.

Plus encore, grâce aux progrès des technologies, la traduction automatique neuronale poursuit sa croissance. Forte de sa capacité d’auto apprentissage basée sur un système d’intelligence artificielle, elle réduit les risques d’erreurs. Utilisée par des professionnels de la traduction, elle permet d’accéder à des offres de qualité de plus en plus compétitives.

Lire plus sur la traduction automatique

4- Qualité et prix

Car oui, la tendance est en effet à la recherche d’un service de traduction de qualité au meilleur prix. Et l'émergence de ces outils et plateformes en constante amélioration permet aux agences qui en sont dotées de se démarquer par des offres attractives et néanmoins de qualité. On note ainsi une propension à l’exploitation et l’amélioration continue des bases de données terminologiques associées aux révisions /relectures intensifiées avant livraison.

5- Traduction en temps réel

La traduction en temps réel tend à se généraliser de plus en plus et il est extrêmement utile pour offrir une compréhension globale, voire un échange interactif multilingue relativement fluide. Mais attention, à ce stade, rien ne vaut l'approche d’un traducteur humain qui saura apporter son expertise des sciences humaines et sociales pour produire des contenus localisés, c’est-à-dire parfaitement adaptés à la culture visée.

6- Les nouveaux langages

Les emojis s’invitent partout ! Même la Bible s’est “convertie” à ce nouveau langage ! La traduction d’emojis fait ainsi son apparition et certaines agences ont déjà recruté ces profils atypiques et porteurs d’un vent nouveau !

7- L’expertise digitale

S’il est courant aujourd’hui de proposer aux entreprises des traducteurs experts SEO pour optimiser le référencement des versions traduites, le développement de nouveaux supports de communication numérique nécessite désormais de capter de nouvelles compétences. Ainsi la traduction d’univers présentés en réalité augmentée ou à travers des applications mobiles ouvre la porte à des traducteurs et agences de traduction spécialisées.

8- la gestion de projet

Les entreprises veulent désormais bénéficier d’une véritable maîtrise de leurs projets de traduction. Grâce notamment au cloud computing et aux outils de gestion, les agences proposent de plus en plus aux entreprises ce type de services de gestion de projet de traduction. En se plaçant en interaction avec les outils de leurs clients, elles deviennent de véritables partenaires, au-delà du “simple” fournisseur de contenus traduits.

9- Le ROI

Return On Investment. Autre tendance en France, et plus globalement en Europe : la recherche de résultats. Les entreprises souhaitent être en mesure d’évaluer la performance de leurs traductions. Attirent-elles de nouveaux clients ? Ces clients étrangers achètent-ils ? L’ajout d’une langue supplémentaire serait-il rentable ? Les agences de traduction qui savent associer talent marketing et outils d’analyse tirent ainsi leur épingle du jeu dans cette sphère où la traduction localisation devient de plus en plus déterminante.

Catégorie : Actualité