Agence de traduction depuis 1962

Tradutec Twitter Tradutec FacebookTradutec Google+

Comment trouver les mots-clés en langues étrangères ?

traduire ses mots clés anglais

872,9 millions d’internautes sont anglophones (1) ce qui représente 25,9% de la population internaute mondiale, soit une croissance de 520 % entre 2000 et 2015 ! Sur la même période, le nombre d’internautes parlant chinois (environ 704,5 millions) a augmenté de plus de 2000 % ! Loin derrière, l’espagnol est parlé par environ 256,8 millions d’internautes (+1300 % entre 2000 et 2015) puis l’arabe avec un développement fulgurant : parlé par 168,1 million d’internautes, la langue affiche un taux de croissance de plus de 6500 % !

Le français n’arrive qu’en 9ème place.

Or, les internautes étrangers effectuent la plupart de leurs recherches Internet dans leur propre langue.

Ainsi, pour toucher ces étrangers, non seulement les entreprises doivent :

Pour percer les marchés étrangers, 3 étapes clés :

  1. Trouver des mots et expressions clés recherchés par les cibles
  2. Traduire ces mots clés en anglais (et/ou dans les autres langues ciblées)
  3. Arbitrer pour obtenir une liste de mots clés pertinente

1 - Trouver des mots clés

Pour définir une liste de mots clés et expressions clés en français, il s’agit préalablement d’avoir une bonne vision de l’activité, des produits et/ou services proposés par le site en question. Etudiez également les mots clés des concurrents pour bien comprendre leur positionnement. Cela doit permettre d’établir une première liste de mots clés. Puis, pour développer cette liste et affiner la correspondance avec les requêtes des internautes, vous pouvez utiliser de nombreux outils. Voici notamment 2 outils gratuits proposés par Google, très efficaces pour définir une liste de mots clés pertinents.

Google Keyword Planner :

Google Keyword Planner

En interrogeant les bases de données de Google, il permet de :

  • générer des idées de mots clés dans un secteur ou un domaine particulier,
  • connaître le volume de recherche associé à chaque mot clé. Un bon moyen d’évaluer la portée du marché ou du domaine en question.

Google Trends :

google trendsgoog

Très utile pour :

  • suivre les tendances de recherches par secteur ou domaine,
  • détecter les recherches les plus populaires,
  • mettre en perspective plusieurs expressions clés afin d’identifier celle qui concentre le plus gros volume de recherche.

En complément pour affiner cette stratégie de mots clés, on peut également utiliser:

  • Google Suggest” : par une “saisie semi-automatique”, Google propose des expressions clés issues des premiers caractères tapés par l’internaute dans la barre de recherche,
  • Google Adwords qui permet de générer toute une liste de mots clés dans un secteur ou un domaine défini.

2 - Traduire vos mots-clés en langue étrangère

Une fois votre liste de mots clés constituée, il s’agit de traduire ces expressions pour obtenir des équivalences dans la langue cible. Il ne s’agit pas d’une traduction littérale, mais bel et bien de localisation de ces expressions. Vos choix de mots clés doivent représenter les requêtes des internautes des langues ciblées. Ces expressions reflètent ainsi des habitudes de consommations, des caractéristiques culturelles et spécificités linguistiques.

Pour obtenir une liste de mots clés en anglais, localisés, vous pouvez utiliser des outils gratuits de traduction automatique (ex. Babelfish de Yahoo ou Google Translate).

Par ailleurs, Google Global Market Finder permet d’identifier les opportunités de développement à l’étranger en analysant des mots-clés en anglais. L’application analyse le volume de recherches pour la langue de chaque pays et traduit automatiquement le terme dans les langues spécifiées.

google market finder

Mais pour vous assurer de la pertinence des traductions, il est vivement recommandé de faire appel à un traducteur natif de la langue cible. Non seulement vous assurerez la qualité de traduction des termes choisis mais surtout, vous bénéficierez de son expertise pour déterminer les expressions les plus pertinentes localement.

3- Arbitrer les mots clés

A présent, pour concentrer l’efficacité de vos actions et bien positionner les mots clés définis, il s’agit de ne retenir ques les meilleurs mots clés de référencement. Critères d’analyse :

  • La concurrence : sur chaque mot-clé identifié, la concurrence est-elle déjà fortement présente ? Ce point permet d’évaluer la difficulté à travailler efficacement le mot clé sur Google en référencement naturel.
  • Le trafic potentiel de recherche. Quel est le volume de recherche des mots clés sur Google ?
  • L’évolution des tendances de recherche. Google Trends permet d’appréhender l'évolution de la popularité d’une recherche.

Construisez enfin votre stratégie de mots clés en exploitant la théorie SEO de la longue traîne selon laquelle :

  • une petite partie du trafic est apportée par des mots-clés très génériques (souvent un ou deux mots, très concurrentiels). Il s’agit d’un trafic peu qualifié
  • beaucoup de mots clés sont saisis peu de fois (mots clés spécifiques, précis, peu concurrentiels avec un faible CPC*). Chacun de ces mots clés génère un faible trafic, mais la somme de toutes ces requêtes représente environ 80 % du trafic issus des moteurs de recherche..

Conclusion

Pour positionner le site parmi les premiers résultats de recherche des internautes à l’étranger (première page Google) et bénéficier d’un trafic ciblé, la stratégie de mots clés doit s’inscrire dans une démarche plus globale de référencement naturel durable qui associe :

  • la recherche de mots clés et expressions clés pertinents,
  • la traduction localisée (mots clés en anglais adaptés aux recherches locales),
  • l’arbitrage de cette liste de mots clés pour un bon ROI**.

Mais bien sûr, il vous faudra ensuite distiller efficacement ces mots clés à travers des contenus originaux qui apportent une vraie valeur ajoutée à vos cibles. La force du référencement naturel réside ainsi dans l’association de la stratégie de référencement naturel et dans la stratégie de contenu éditorial web.

(1) source Internet World Stats **CPC : coût par clic (dans le cadre de campagnes Adwords notamment) * **Return On Investment (Retour sur Investissement)

Catégorie : Actualité