Agence de traduction depuis 1962

Tradutec Twitter Tradutec FacebookTradutec Google+

Actualité

TRAD-ONLINE, Agence du Groupe Tradutec, recrute

Trad Online société du groupe Tradutec, recrute

TRAD-ONLINE, s
ociété du groupe Tradutec basée à LAVAL, recherche un Chef de projet bilingue pour un poste à temps complet. 

Le ou la candidat (e) sera chargé (e) de :
  • la fidélisation et le développement des clients, 
  • l'établissements des devis, 
  • la négociation des délais et tarifs, 
  • la gestion et le suivi des dossiers, 
  • le contrôle et le respect des délais. 
Poste à pouvoir pour début septembre. 

Merci de transmettre votre candidature par e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Actualité

Infographie : la démarche qualité de Tradutec

infographie process qualité Tradutec

Actualité

Pourquoi utiliser la traduction assistée par ordinateur ?

La traduction assistée par ordinateur

Savez-vous réellement comment se passe une traduction quand vous faites appel à une agence professionnelle de traduction ? Vous imaginez sans doute des traducteurs experts, dictionnaire et stylo à la main, évitant soigneusement les traductions aléatoires et abusives générées par les logiciels de traduction.

Pourtant, la plupart des agences et sociétés de traduction utilise un logiciel de traduction assistée par ordinateur (TAO). En quoi cela consiste et quel est leur intérêt de s’appuyer sur un tel outil ? Voici un éclairage sur l’usage de la traduction informatisée dans les sociétés de traduction.

Quelle est la différence entre traduction automatique et traduction assistée par ordinateur ?

La traduction automatique correspond à une traduction générée par un logiciel, sur la base d’un dictionnaire initial et agrémenté par les contributions des utilisateurs. Le logiciel le plus connu est sans conteste l’outil gratuit en ligne Google Translate. Cette méthode peut s’avérer intéressante si notre intérêt est de comprendre le sens global d’un texte.

Mais pour les traducteurs experts, utiliser la traduction automatique est inutile et fastidieuse. D’une part, elle affiche de nombreuses limites, voire de contre sens. D’autre part, le temps passé par le traducteur à décoder et corriger le texte final est supérieur au temps investi pour effectuer sa propre traduction.

En revanche, la traduction assistée par ordinateur (TAO) s’avère d’une grande pertinence pour le traducteur et affiche des résultats convaincants.

La TAO consiste à tirer parti des traductions déjà effectuées en les stockant et en les catégorisant dans une base de données de documents déjà traduits.

Les logiciels de TAO permettent à leurs utilisateurs d’harmoniser leurs traductions afin de correspondre au style d’une même enseigne ou entreprise. Son usage permet d’augmenter la qualité et les volumes traités et - sur le long terme - favorise la diminution des coûts et des délais.

Il existe plusieurs logiciels de TAO développés pour les traducteurs professionnels. Chacun présente des spécificités ainsi qu’une interface qui lui est propre mais le fonctionnement global de ces outils est sensiblement le même, quel que soit le produit étudié.

Comment fonctionnent les outils de TAO ?

Les logiciels de TAO se présentent comme des plateformes opérationnelles regroupant plusieurs applications destinées à faciliter le travail des traducteurs dans leur gestion des supports multilingues. Il s’agit d’un véritable environnement dédié à la traduction, affichant les textes source et cible, avec possibilité d’un enrichissement typographique.

Ces outils de TAO disposent de dictionnaires multilingues et interactifs qui sont alimentés à partir du travail du traducteur. Egalement, les bases de données intégrées enregistrent les traductions au fur et à mesure que le traducteur progresse.

Ces bases de données sont constituées de segments de textes provenant d’un découpage préalable en phrases ou en paragraphe du texte source et de celui qui est traduit.

Dans son travail de traduction, le traducteur expert va découper le texte source en segments pour en rechercher les correspondances dans la mémoire de traduction du logiciel de TAO. Il évaluera ainsi le degré de similitude entre les segments et validera ou non la traduction automatique trouvée.

Actualité