Agence de traduction depuis 1962

Tradutec Twitter Tradutec FacebookTradutec Google+

Actualité

Traduire en langage diplomatique

 Traduire en langage diplomatique

La diplomatie, une certaine forme de langage

L’un des plus anciens ouvrages sur la diplomatie s’intitulant De la charge et dignité de l’ambassadeur, rédigé par Jean Hotman de Villiers, et datant de 1604, est un ouvrage où l’auteur parle concrètement des qualités incontournables d’un diplomate. Le diplomate, donc, homme de communication par excellence (son), doit posséder la connaissance de l’histoire et de la culture, et avoir de même la capacité à s’exprimer, et adopter un langage clairement diplomatique. Dans ce livre, les qualités propres à cet homme doué d’une forme de langage particulière sont : « Le contact avec les autres, une communauté d’apprentissage, alliant les pratiques et les théories, le passé et le présent, l’expérience, la découverte et l’application personnelle, aussi bien que les cours formalisés, l’étude et la réflexion ». Un homme complet pour une charge complexe.

Lire la suite...

Actualité

La Pragmatique et sa traduction - Agence Tradutec

La pragmatique

Une certaine idée de la linguistique ou de l’homme communicant. L’homme est, bien lui en a pris, un être doué pour faire passer des messages. La pragmatique va particulièrement s’intéresser au contexte de ce qui est dit. Voici comment nous pourrions en donner une *traduction.

L’homme descend du signe

Il a pour activité principale une activité sémiotique qui lui fait donc manipuler les signes, parfois avec la même maladresse que le singe face à un clavier. La pragmatique, en linguistique, se focalise sur les éléments du langage dont la signification ne peut être comprise qu'en connaissant le contexte de leur emploi.

Lire la suite...

Actualité

Traduction simultanée, quelle interprétation en faire ?

Traduction simultanée - Tradutec

Le traducteur, un vrai cérébral

Recourir à la traduction simultanée implique, pour le traducteur totalement investi dans son travail, les aires du cerveau de Broca et de Wernicke qui servent à la compréhension et à la production du langage.

Durant ce processus la traduction simultanée dépend aussi beaucoup d’une capacité importante en mémoire de travail pour le « matériel verbal » et ceci implique aussi l’aire de Broca.

Pour le dire plus simplement, un traducteur doit avoir le cerveau disponible et bien en place.

Lire la suite...

Actualité